jeudi 29 mars 2007

Tout seul . . .

ou l'histoire d'une grande aventure ... (pas scrapesque bien que ça fera l'objet d'une page mais en ce moment j'ai d'autres projets dont je reparlerai bientôt, promis.)


Mardi soir, Bertrand a décidé d'apprendre à Eliot à faire du vélo sans les roulettes ... Cette étape est enfin arrivée mais nous la redoutons car même si Eliot est prêt pour ça, nous ne le sommes pas!
Et pour cause, Eliot est comment dire...? désinvolte, inconscient, casse-cou et j'en passe.
Croyez-moi, le suivre n'est pas de tout repos, notre coeur ne cesse de bondir et de manquer de s'arrêter!
Enfin bref, les roulettes étant démontées, il ne nous restait plus qu'à y aller mais c'était sans compter sur la mauvaise volonté d'Eliot.
Et oui, Mr a décrété que non, il ne ferait pas de vélo sans roulettes alors c'est exprés qu'il allait sur la bas-côté et non sur la route : "mon vélo y va n'importe où :-(" !!! 10 minutes ont suffit pour mettre tout le monde d'accord, demain sera un autre jour...
Mercredi dans l'après-midi voilà Eliot bien décidé à faire du vélo, ouf, on va y arriver et on y est arrivé en 5 minutes et sur la route, sans mordre le bas-côté.
Eliot ne serait pas Eliot s'il ne nous causait pas de frayeurs ... alors pour faire plaisir à Papa et Maman, il a fait du vélo en lachant une main, si si c'est plus drôle, et en plus je ne tombe pas et je redresse le vélo tout seul, qu'est ce qu'on rigole. Même que parfois mes pieds décrochent du vélo mais je redresse, je redresse, pas de stress, la preuve.
Voyez comme Papa stresse et Maman qui a failli laisser tomber le reflex, vous le voyez, non????!!
Finalement, Eliot fait du vélo sans roulettes, avec une main, un seul pied et un grand sourire, et nous, nous stressons jusqu'à la prochaine étape : apprendre à démarrer tout seul.

9 commentaires:

Dominique a dit…

Rassure toi, seul le plus casse-cou de mes trois garçons ne s'est jamais rien cassé. Comme quoi il doit avoir un ange gardien, ou un très bon sens de l'équilibre... Ou tout simplement de la chance!

Sandrine a dit…

Bravo Eliot tu es un vrai champion !

Hmm... et nous les parents, je crois que l'on a pas fini de s'angoisser ;)

élodie a dit…

AH là là j'ai l'impression de m'entendre avec Jean. Il est comme Eliot un vrai casse-cou et moi aussi je frole la crise cardiaque à chaque fois !!!!!

Bravo Eliot !!!!!!!!

Maïna a dit…

Excellente cette histoire !!!! Bravo Eliot !!!!

Gen a dit…

Ah ah ah !....J'adore ta narration, Virginie... ! eh!.. ça n'est pas un garçon pour rien ;)) !!

Claire a dit…

quel beau récit et quelle belle aventure ! Ouf, j'ai des filles ;-)

stephanieD a dit…

Ce sont des étapes que l'on oublie pas et tu le racontes à merveille. Bravo à notre petit champion!!!
Le mien a fait ses 1ères également il y a un mois environs et j'ai découvert que je n'avais pas la fibre pour apprendre ce genre de chose; Nicolas a beaucoup plus de patience!

Y a plus qu'à scrapper tout ça!

carole a dit…

Un grand bravo à Eliot!!c'est une sacrée étape dans la vie!ton texte était excellent à lire et m'a rappelé mes peripeties avec Paul.

Lilou a dit…

Coucou,
J'ai bien rigolé (j'en pleure encore !!!) à la lecture de cet épisode... J'imagine mon petit casse-cou de Nathan dans quelques années... Je crois que ça y ressemblera beaucoup : tout, le stress de papa et maman et un petit gars bien décidé à nous en faire baver !!! Je profite de ce tit message pour te dire que je découvre ton blog et je me régale... Tes réalisations sont fabuleuses... Chuis fan ! Trop facile ! Tu me donnes envie de m'essayer au C&S... Je ne pense pas y arriver du premier coup, mais vais me lancer, j'adooooooooooore. En tout cas, bravo pour tout, je reviendrai... Des bisous et bonne continuation.
Lilou.